Val d'Oise : des drones localisent les déperditions de chaleur de plusieurs communes

Dans le Val d’Oise, la technologie ne cesse de surprendre les habitants de certaines communes qui se sont vus proposer d’avoir un drone pour localiser les déperditions de chaleur de leur hébergement. En ce sens, il s’agit de savoir à l’aide de drones capables de faire une analyse thermographique des logements pour déterminer si ces derniers sont des passoires thermiques. 

L’initiative du Val D’Oise pour localiser les déperditions de chaleur grâce aux drones

Dans le val d’Oise, des dizaines de drones ont été mobilisés dans le but de faire une localisation des déperditions de chaleur chez les habitants de 14 communes de ce département. En l’occurrence, il s’agit de la communauté de communes Carnelle Pays-de-France qui a proposé à la totalité de ses administrés s’ils veulent profiter de manière totalement gratuite d’une analyse thermographique de leurs hébergements grâce aux drones . Ce dispositif a été lancé le 30 novembre dernier avec le but bien précis de faire une localisation précise des déperditions de chaleur. 

À l’aide de ces drones, la société Lcom mandatée par la communauté de communes a l’autorisation de localiser aisément les déperditions de chaleur. Les personnes qui habitent ces communes sont donc ravies de savoir s’il y a des déperditions de chaleur au niveau de leur logement, surtout que ce dispositif est entièrement gratuit. 

Par exemple, certaines personnes se sont rendu compte à l’aide du diagnostic qui découle de l’analyse thermographique de leur logement qu’il y avait parfois une déperdition élevée de chaleur au niveau de leurs fenêtres. Même si ces fenêtres étaient en double vitrage. C’est donc un moyen fondamental de savoir où par les factures d’énergie. D’autres se sont rendu compte que leur logement était bien isolé, ce qui fut une bonne nouvelle . Ainsi, personne n’est perdant puisque cette initiative vise à informer les citoyens d’éventuelles déperditions de chaleur au sein de leur logement. 

14 communes sont concernées par cette initiative 

Près de 14 communes dans le Val-d’Oise sont concernées par ce dispositif mis en place à l’aide des drones. En outre, ce sont précisément 14 communes sur les 19 communes de l’intercommunalité qui sont concernées. Ces tests thermographiques devraient être encore réalisés jusqu’à la fin de l’année prochaine en raison de la convention signée l’année dernière entre l’intercommunalité et les gestionnaires du dispositif du nom de Val D’Oise Rénov. Ce dernier dédie ses missions à la rénovation énergétique des logements. On s’accorde à dire que le ⅔ des logements sont concernés par ce dispositif d’ici à la fin de l’hiver.

Toutes les analyses thermographiques sont prises en charge à peu près à 70 % par les communes directement concernées. Ensuite, il s’agit de 20 % par l’intercommunalité et 10 % par le gestionnaire du dispositif Val-d’Oise Rénov. En revanche, quelques conditions doivent être respectées afin que l’ensemble des diagnostics soient effectués dans les règles de l’art. Tout d’abord, le temps doit absolument être couvert. Il ne doit pas y avoir de pluie et l’écart entre la température extérieure et la température des lieux d’habitation ne doit pas dépasser 15 degrés.

Article précédentUne vente flash incroyable sur le drone DJI Mavic Mini 2 Fly More Combo
Article suivantLe drone DJI Mini 3 révèle des caractéristiques impressionnantes
Vincent
Passionné de cinéma et de nouvelles technologies, j’ai depuis toujours été fascine par les drones et les nouvelles possibilités qu’ils offrent aux professionnels comme au particulier.