Un drone relié à une personne plongée dans le Métavers : Quel ressenti pour l'utilisateur ?

Non, vous ne rêvez pas. Nos fans inconditionnels de drones seront ravis d’apprendre que les drones s’exportent même dans le Métavers. Il s’agit en effet d’un drone mis au point par une équipe de l’Université de la Sarre, en Allemagne, en étroite collaboration avec un chercheur de l’Université de Toronto, au Canada. Une collaboration encore inédite qui a donné jour au HapticPuppet, le fameux drone capable d’être utilisé dans le domaine de la réalité virtuelle et augmentée.

Comment ce drone fonctionne-t-il ?

Le Haptic Puppet est un drone qui est conçu pour répondre à un besoin précis, pouvoir être utilisé grâce à un retour haptique qui fonctionne dans n’importe quelle direction à la partie du corps à laquelle le drone est relié. Le retour haptique est une technologie qui permet d’augmenter le réalisme et l’immersion dans les environnements de réalité virtuelle. Le but est d’offrir une sorte de ressenti tactile aux utilisateurs ainsi qu’une perception kinesthésique de l’environnement.

Ce dispositif peut aussi être utilisé pour guider les personnes malvoyantes dans leur environnement. Néanmoins, ce dispositif est composé d’actionneurs robotiques qui offrent une flexibilité ainsi qu’une résolution spatiale assez limitées. C’est donc à la suite de cette contrainte que des chercheurs se sont posés la question de savoir comment améliorer cette flexibilité et cette résolution spatiale limitée.

Ce qui a donné jour à une toute nouvelle interface kinesthésique, le drone. Avec l’aide d’un lien accroché sur une partie du corps, ce drone est capable d’exercer des forces dans toutes les directions sur le corps humain. Il est possible de fixer ce fameux lien sur votre doigt, votre main ou votre cheville, à vous de choisir. Et sachez qu’il est tout à fait possible d’utiliser plusieurs drones simultanément. 

Quel ressenti pour l’utilisateur de ce tout nouveau type de drone ?

En ce qui concerne le ressenti pour l’utilisateur, nous espérons tout de même que vous n’êtes pas sujet au mal de mer. Car, ce type de drone peut potentiellement créer ce même effet. C’est d’ailleurs ce qui est souvent reproché aux technologies de réalité augmentée et virtuelle. Mais, selon les concepteurs, ce tout nouveau type de drone possède quelques avantages.

Notamment l’absence totale de retour de force, le repositionnement tridimensionnel rapide, ainsi que la création de forces directionnelles sur des trajectoires complexes dans les airs. Alors, pour un avis précis et un ressenti réel, nous vous conseillons d’essayer ce type de drone avant de vous en offrir un. Si certains peuvent mal réagir, d’autres vivront une expérience hors du commun.

Chacun réagit différemment aux technologies de réalité augmentée et virtuelle. Mais, c’est vrai qu’en ce qui concerne ces drones, la sensation de liberté est tout simplement unique. Aucune autre technologie liée à la réalité augmentée et virtuelle n’offre une telle expérience aujourd’hui sur ce marché. Et lorsque l’on est fan de technologies et de drones, l’expérience de ce nouveau type de drone est tout simplement hors du commun. C’est comme si vous voliez dans le Métavers et que vous vous dirigiez avec votre doigt, tout devient possible.

Article précédentFilmé par un drone : L’investissement colossal du site nordique du plateau de Beille en Ariège
Article suivantIncroyable : Un drone pourrait sauver quelques vies de la noyade
Vincent
Passionné de cinéma et de nouvelles technologies, j’ai depuis toujours été fascine par les drones et les nouvelles possibilités qu’ils offrent aux professionnels comme au particulier.