Un drone de la police chinoise trouve un fugitif qui vit dans une grotte depuis 17 ans

C’est l’histoire folle du jour ! Comme quoi, les drones peuvent avoir une autre utilité que de filmer de magnifiques plans de paysages. Car ils peuvent filmer de magnifiques plans de paysages, mais aussi y trouver un fugitif recherché depuis 17 ans ! C’est en tout cas ce qu’il s’est passé en Chine récemment, où la police chinoise est parvenue à mettre la main sur un homme s’étant échappé de prison 17 ans plus tôt. Mais trêve d’attente, nous allons tout de suite vous expliquer la situation.

Un drone a permis de retrouver un fugitif

L’histoire paraît complètement folle, et pourtant, cette dernière est bel et bien réelle. Nous, vous ne rêvez pas, un drone lancé par les autorités chinoises, leur a permis de mettre la main sur un fugitif qui s’était évadé de prison il y a de ça quelques années. Des années où l’homme restera caché à l’abri des regards des autorités chinoises étant à sa recherche. Ce qui paraît déjà assez insensé.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, puisque Song Moujiang, le fugitif évadé en question, n’est pas resté trois ans ou cinq ans en captivité dans sa cachette. On est même plutôt loin du compte, puisque ce fugitif, incarcéré pour trafic d’êtres humains, a su rester caché et vivre pendant 17 longues années à l’abri des regards et coupé de toute civilisation. Vous vous rendez compte ?

Ces 17 longues années de recherches ont donc été concrétisées par le déploiement d’un drone, qui avait pour but d’essayer de repérer quelque chose de suspect dans une forêt où le fugitif se serait probablement réfugié. Puisque quelques jours plus tôt, les autorités du comté de Yongshan, qui s’occupent des recherches, ont reçu des informations qui laisseraient penser que le fugitif se serait retranché dans une chaîne de montagne, derrière sa ville natale.

Un fugitif qui se cache depuis 17 ans dans la forêt

Ces informations se révèlent justes. Puisque au moment où la police chinoise s’est décidé à faire voler un drone dans cette partie précise de la forêt, au niveau de la chaîne de montagnes, des images de ce qui pourrait s’avérer être une dalle de plafond bleue ont été enregistrées. Cette zone qui avait été jusque-là inexplorée par les autorités chinoises, du fait de son accessibilité quasi nulle, s’est révélée être le repère du fugitif.

L’utilisation de ce drone a donc été primordiale dans la recherche et la découverte de ce fugitif. La couleur bleue de la dalle de plafond, contrastant nettement avec la verdure voisine, a permis aux autorités de localiser le fugitif. Sans drone, peut-être que Moujiang vivrait encore en autarcie dans la forêt, loin de toute civilisation. 

Mais, le drone et l’œil affuté des autorités chinoises en ont décidé autrement. La nouvelle de cette découverte de l’habitation troglodyte secrète de ce fugitif recherché depuis 17 ans a fait le tour de la planète. Suite à cela, nul doute que les drones auront une place de plus en plus importante dans ce domaine. 

Article précédentLes caractéristiques incroyables du drone Mavic 3 Classic de DJI
Article suivantDes étudiants pilotent des drones afin de réaliser une publicité pour la marque Toyota
Vincent
Passionné de cinéma et de nouvelles technologies, j’ai depuis toujours été fascine par les drones et les nouvelles possibilités qu’ils offrent aux professionnels comme au particulier.