Business Constructeurs International Nouveaux usages R&D

La voiture du futur sera-t-elle un drone ?

Système de voiture volante Pop.Up

Si voiture autonome et voiture volante se disputent les unes des journaux, les deux ne sont pas incompatibles même si les chercheurs n’avancent pas forcément main dans la main.

Plus loin que la Delorean de Retour vers le futur, les ingénieurs et chercheurs annoncent que la voiture du futur sera volante… et autonome. En fait, le futur verra même sûrement des voitures sans conducteurs avant de les voir décoller du sol.

Skydrive, Kitty Hawk, Airbus, Aeromobile… : tous annoncent que leur voiture volante est pour demain et qu’elle résoudra le problème d’engorgement des villes. Même son de cloche chez les précurseurs de la voiture autonome qui promettent moins d’accidents pour des trajets plus rapides. Au-delà du buzz que créé la moindre annonce de voiture autonome ou volante, les deux technologies se retrouvent sur un certain nombre de thématiques.

La promesse du désengorgement des villes


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter