Nouveaux usages Opérateurs

Un drone pour faire les inventaires

Drone inventaire de Hardis group

Hardis Group, entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels, a annoncé le lancement de tests en condition réelle de sa solution de « drones inventoristes ». Ces drones doivent à terme automatiser la réalisation des inventaires et des contrôles de stocks dans les entrepôts. La société s’est associée à Squadrone System et FM logistic pour développer le drone d’une part et tester la solution en environnement réel d’autre part. Ce drone, baptisé Eyesee, peut se déplacer dans les entrepôts de manière autonome sous le contrôle d’un opérateur. Grâce à sa caméra embarquée, il est capable d’identifier les données d’inventaire.

L’objectif est de gagner en temps, en productivité, et en sécurité dans les opérations d’états des lieux et de contrôles des stocks. L’accord signé récemment avec la société FMI Logistic a permis de tester la solution en grandeur nature dans les entrepôts de cette dernière à Satolas, en Isère. Hardis Group a ainsi effectué des tests relatifs aux conditions de vol (cartographie du site, géolocalisation, configurations d’éclairage, surfaces rencontrées par le drone, etc.) ainsi qu’à la récupération des informations nécessaires à l’inventaire (lectures d’étiquettes par exemple). Le groupe envisage de démarrer l’industrialisation de sa solution courant 2017.