International

7 millions de drones en 2050

Parrot Bebop Drone shares airspace with Joan of Arc in Malcolm X Park, Washington, DC USA

Une récente étude de Sesar a montré que le marché des drones pourrait représenter 15 Md€ en Europe d’ici 30 ans.

Sesar (partenariat public-privé chargé de moderniser la gestion du trafic aérien en Europe) a récemment publié une étude sur le marché des drones (« European Drones Outlook Study – Unlocking the value for Europe »). Celle-ci estime que d’ici à 2050, il y aura « environ 7 millions de drones en activité en Europe ». Ce nombre comprend une flotte de 400 000 drones professionnels, offrant « des services importants dans les secteurs agricole, de l’énergie, du commerce électronique, des transports et publics ».

Ce marché pourrait alors représenter 15 Md€ par an en Europe. Toutefois, la même étude alerte sur l’importance des prochaines années qui seront « essentielles pour garantir la mise en place d’un bon écosystème au niveau européen ». L’ensemble des principales parties prenantes devront ainsi faire des efforts de recherche et d’innovation. Les secteurs les plus importants, toujours selon cette étude, seront l’agriculture, l’énergie et la livraison, avec une flotte de 100 000 drones pour chacun.

Le domaine de la sécurité publique et de la sûreté devrait compter sur une flotte de 50 000 drones qui « fournirait aux autorités comme la police et les pompiers les moyens de localiser plus efficacement et plus efficacement les citoyens en danger et d’évaluer les dangers dans la mesure où ils mènent des missions de protection civile et humanitaire ». L’étude milite pour la mise en place d’un marché européen du drone afin d’améliorer la connectivité mais aussi d’augmenter la croissance économique et de l’emploi. Elle précise que ce marché ne pourra atteindre son plein potentiel que si les drones prouvent leur capacité à fonctionner « en toute sécurité dans divers espaces aériens, y compris à des niveaux d’altitude très bas ».

Concernant le développement du marché et de la gestion des risques liés à la gestion du trafic aérien, l’étude note qu’il sera « essentiel d’agir rapidement compte tenu du rythme de développement global des opérations de drone ». « Le marché du drone est clairement placé pour apporter des avantages significatifs dans toute l’Europe et la poursuite de cette croissance semble être une question de non pas ‘‘si’’, mais ‘‘quand’’. L’Europe doit être prête avec les procédures et les technologies appropriées pour gérer ce nouveau trafic en toute sécurité », conclut Florian Guillermet, directeur exécutif de l’entreprise commune Sesar.