Non classé

Du sang parcourt 260km à drone

Des échantillons de sang ont été transportés par drone sur 260 km dans le désert de l’Arizona aux Etats-Unis.

L’université de Johns Hopkins avait déjà fait parler d’elle il y a quelques mois en affirmant que des produits sanguins pouvaient être transportés en toute sécurité par drone sans que leur qualité ne soit dégradée. Les chercheurs ont décidé d’aller plus loin en testant leur théorie sur plusieurs centaines de kilomètres.

En juin, l’équipe de recherche a publié dans le « American Journal of Clinical Pathology » les résultats de leurs tests. Ils y affirment avoir transporté avec succès les échantillons de sang sur 260 km (161 miles) de désert durant 3h.


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter