Non classé

La réglementation européenne repoussée à 2020

Europe

Attendue pendant un temps pour 2018, la réglementation pour tous les drones européens devrait finalement voir le jour en 2020. Elle remplacera complétement les lois et arrêtés nationaux. La France essaye de préparer le terrain afin d’éviter un trop grand bouleversement pour les dronistes.

De nombreux pays européens, à l’instar de la France, ont développé une première réglementation puis l’ont faite évoluer suite aux retours d’expérience. Au-delà d’une volonté d’unité pour l’Europe, une réglementation commune à l’Union Européenne permettrait au marché de se développer.

Pour Jean-Louis Roch, de la commission « marché drone » de l’Aerospace Valley, « il y a un lien direct entre réglementation et marché. Le marché existe déjà en Europe et est fortement croissant. Il va devenir puissant. »

Aujourd’hui, les différences de réglementations entre les pays imposent des changements aux exploitants qui souhaitent s’exporter et demandent énormément de temps afin de se mettre en conformité avec le pays. « Quand un droniste étranger nous appelle pour dire ”je veux faire voler en France“, je réponds systématiquement : ”missionnez quelqu’un sur place parce qu’il connaît la réglementation, il a les bonnes machines, le bon permis, etc” », explique ainsi Anne-Marie Haute, membre de la FPDC (fédération professionnelle du drone civil).

Ce qui va changer en 2020

« L’Agence européenne est aujourd’hui sur deux fronts en même temps : le projet de réglementation pour tous les drones lui-même et l’obtention des compétences, jusque-là limitées aux drones de plus de 150 kg, pour mettre en place cette réglementation. » explique Camille Marcadé, Chef de programme drone/Coopération européenne à la DGAC.


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter