Drones professionnels Opérateurs R&D Réglementations Techno

La Nasa invente la tour de contrôle pour drones

Test UTM de la Nasa

La Nasa a testé la gestion du trafic aérien de drones sur six sites différents aux Etats-Unis. De nombreux partenaires dont Google et Amazon ont participé au projet. Ces tests devraient prouver que plusieurs aéronefs peuvent partager le même espace aérien en toute sécurité. Et ainsi, ouvrir la voie à une intégration plus large des drones.

Google, Amazon, Speed burger… tous ont annoncé tester la livraison par drone. A côté de ces déclarations, les drones sont déjà utilisés dans un grand nombre d’industries, dans l’agriculture ou l’audiovisuel par exemple. A partir de là, il est facile d’imaginer un futur où l’usage des drones deviendrait monnaie courante.

Afin d’éviter les accidents lorsque chacun fait voler ses drones dans son coin, il faut donc, tout comme pour les avions, penser à gérer le ciel et son partage. C’est ainsi qu’est né le petit frère de l’ATM (« Air Traffic Management », qui gère les avions de ligne) : « l’UTM » (pour UAV Traffic Management). Si beaucoup s’y intéressent, la Nasa vient de faire un pas en avant en testant son système en conditions réelles sur six sites différents de la FAA aux Etats-Unis (Alaska, New York, Texas, Nevada, Dakota du Nord et Virginie).


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter