Drones professionnels R&D Salons

Les drones du Bourget

Ce n’est pas la première année que les drones civils font leur apparition aux Bourget mais cette année, ils étaient présents en force.

Donecle

Donecle au Bourget
Crédit : GC

Lointains cousins, il fallait bien que les drones et les avions se croisent un jour dans l’industrie. C’est le cas du drone « Donecle » qui propose un système d’inspection des avions en hangar. « Notre solution permet d’inspecter vingt fois plus vite les défauts visuels d’un avion » annonce Yann Bruner, fondateur de Donecle.

Le système est basé sur du machine learning : le drone apprend, grâce à des grandes quantités de photos, à reconnaitre les défauts qui peuvent apparaitre sur les avions (foudre, impact d’oiseau…).

La société commence à signer ses premiers contrats avec les compagnies aériennes et prévoit un déploiement commercial pour la fin de l’année.

 

Drone TurboFan

Crédit : GC

Lui aussi présent dans la « Paris Air Lab » du Bourget, le drone de Nova a la particularité d’être équipé de turbofan. Complétement caréné, le drone, qui n’est pas encore en vente, promet d’être « beaucoup plus sûr que tous les autres drones ». En fonction de son nombre de turbines, le drone pourrait soulever plus de 50 kg au décollage (Maximum Take-Off Weight ou MTOW).


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter