Insolite International R&D

Un drone qui s’accroche au mur

Le drone S-MAD

Afin d’économiser l’énergie utilisée par le drone et lui laisser le temps de se recharger au soleil, des chercheurs canadiens ont développé un drone qui s’accroche à des surfaces verticales.

Lorsqu’un oiseau atterrit sur un perchoir, il fait d’instinct une procédure d’approche lui permettant de ne pas se « crasher » sur celui-ci. Le Professeur Alexis Lussier Desbiens et ses collègues de l’Université de Sherbrook, au Canada, ont voulu développer cette capacité chez un petit drone à aile fixe.

« Ce projet est le premier à permettre à un drone à voilure fixe d’atterrir et de redécoller sur un mur », précise Alexis Lussier Desbiens. Muni de petites griffes qui s’accrochent aux aspérités de la surface, le drone S-MAD peut ainsi faire une pause sur de la brique, du béton, des bardeaux d’asphalte… « Cela ne fonctionne pas sur les surfaces lisses comme le verre ou le métal mais nous travaillons sur des technologies qui devrait le permettre ».

Pour jouer les Spiderman, le drone détecte le mur à environ 5 m et enchaine ensuite très vite la procédure lui permettant de s’y accrocher. Il se redresse afin de ralentir rapidement et dissipe ainsi un maximum d’énergie cinétique avant l’impact. Ce redressement expose aussi le train d’atterrissage qui absorbe l’énergie cinétique restante et permet aux griffes de s’accrocher au mur.


La suite de cet article est réservé aux abonnés.
S’abonnerSe connecter